Réalisations

Une source de fierté et de retombées économiques

À ce jour* :
Projets à venir :
Total des prêts approuvés :
*Ces données sont susceptibles d’être mis à jour annuellement.

Logements densifiés

Constructions neuves

Résidences existantes

Maisons innues

Certaines Premières Nations font face à des enjeux importants en matière de logement, notamment au niveau de la disponibilité et de la correspondance des constructions par rapport à la culture et au mode de vie de leurs membres. Consciente de cette problématique et désireuse de contribuer à améliorer la situation pour sa communauté, Innu Takuaikan Uashat mak Mani-Utenam (ITUM) a entrepris des recherches pour le développement d’un projet immobilier innovateur au début des années 2000, visant entre autres à trouver des moyens pour solidifier le sentiment d’appartenance de ses membres envers le logis.


C’est en ce sens qu’en 2003, ITUM a mandaté l’Université Laval pour la réalisation d’une étude de marché ayant pour objectif de concevoir des prototypes de maisons qui seraient en meilleure adéquation avec les besoins et les réalités des membres de la communauté innue. De cette étude est né le nouveau concept de « maisons innues », soit des maisons abordables et durables, adaptées aux caractéristiques sociales, économiques, démographiques et environnementales du territoire et qui intègrent des éléments clés de la culture et des traditions innues.
Le projet de « maisons innues » répond aux grands défis actuels en matière d’habitation selon les membres consultés et c’est pourquoi la SÉDAC est maintenant partenaire de ce projet innovant. Dès l’été 2022, deux constructions verront le jour à Uashat et Maliotenam.

MANAWAN

Manawan a inauguré la Maison des Ainés en septembre 2021, permettant à 30 personnes semi-autonomes de s’y loger.

 

C’est une fierté pour la SOCCA et la SÉDAC d’avoir pu accompagner cette communauté pour permettre à ce projet de voir le jour et d’y participer financièrement.

Pikogan

Pikogan s’est dotée en 2018 d’une politique d’accès à la propriété pour les membres de la Première Nation Abitibiwinni.  Cette politique a permis la mise en place d’un projet-pilote d’accès à la propriété avec la SÉDAC visant à favoriser l’autonomie des membres.


Découvrez l’histoire de Denise, propriétaire à Pikogan.

Découvrez l’histoire de Nathalie, prochainement propriétaire.

Wemotaci

Le Conseil des Atikamekw de Wemotaci a révisé et actualisé sa politique d’habitation en 2017.

Cette nouvelle politique permet à la SÉDAC de pouvoir accompagner la communauté afin que ses membres puissent acquérir la résidence qu’ils louent, se construisent une habitation neuve ou encore qu’ils louent avec option d’achat. Selon le chef François Néashit, cela va permettre aux gens de se responsabiliser face à leur habitation. En vendant des résidences, cela va alléger le  fardeau pour le conseil de bande et, surtout, augmenter l’offre de logements.

 

Depuis 2017, c’est plus de vingt familles qui sont devenues propriétaires de leurs maisons soit en l’achetant à leur Conseil de bande soit en construisant une nouvelle.

 

«SÉDAC m’a permis de développer le projet que chaque père espère; offrir un nid pour sa famille! De plus, la construction de notre maison permet de libérer un logement. J’espère que notre réalisation inspirera d’autres familles à faire de même. À l’heure actuelle, notre maison est en construction, nous avons tous très hâte d’emménager dans cette plus grande superficie tant à l’intérieur qu’à l’extérieur!»

– Patrick Petiquay, Wemotaci

 

«Je tiens à vous remercier, SÉDAC pour la confiance que vous nous avez fait! Le fait d’être maintenant propriétaire me rend heureux! Cela fait un grand bien! Je ne pensais pas être propriétaire aussi tôt  et surtout sur réserve! »
-Nicky Petiquay, Wemotaci